• MOSCOU, 9 mars 2010 - RIA Novosti

    La Fédération des communautés juives de Russie (FEOR) a invité les responsables de l'UE et de l'ONU à s'exprimer sur "la réhabilitation sans précédent du nazisme et des criminels nazis" en Europe, notamment en Lettonie, en Moldavie, en Estonie et en Ukraine.

    "Les récents événements en Moldavie constituent un sacrilège d'autant plus choquant qu'ils se produisent à l'approche du 65ème anniversaire de la victoire lors de la Seconde Guerre mondiale", lit-on dans une déclaration de la FEOR dont RIA Novosti a obtenu copie.

    La Fédération se dit également préoccupée par la décision du gouvernement moldave d'accorder aux combattants roumains alliés de l'Allemagne nazie les mêmes droits et privilèges qu'aux soldats de l'Armée rouge. D'après la FEOR, les autorités moldaves ont l'intention de décerner des médailles commémoratives de la victoire "aussi bien aux anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale qu'aux personnes ayant fait la guerre au sein de l'armée d'occupation roumaine".

    Une attitude similaire à l'égard des nazis a été adoptée en Lettonie où les anciens combattants des Waffen SS organisent régulièrement une marche dans les rues de Riga avec le consentement tacite des autorités lettones.

    "Les marches de combattants lettons des Waffen SS se déroulent le 16 mars depuis 1994. La date a été choisie à dessein: le 16 mars 1943, les SS lettons ont pour la première fois affronté l'Armée rouge dans les faubourgs de Leningrad [aujourd'hui Saint-Pétersbourg, ndlr]", indique la déclaration.

    Et de poursuivre: "Ces marches constituent une insulte à la mémoire des innombrables victimes des crimes contre l'humanité commis par les SS et par ceux qui collaboraient avec le nazisme".

    Les auteurs de la déclaration citent également le cas du néonazi Andris Jordans acquitté par la Cour suprême de Lettonie après avoir publiquement déclaré que "les Juifs et les Roms n'étaient pas des êtres humains".

    "En 2006, l'Iran a convoqué une conférence consacrée à nier la Shoah. En juillet de la même année, un monument aux combattants des troupes SS a été érigé en Estonie et en 2007, un monument aux soldats soviétiques a été démantelé à Tallinn. En 2007, les autorités ukrainiennes ont réhabilité Roman Choukhevitch, nationaliste ukrainien connu pour avoir participé au génocide du peuple juif et en 2010, elles ont attribué le titre de héros de l'Ukraine à Stepan Bandera qui avait aidé à former les bataillons ukrainiens des Waffen SS", constate la Fédération des communautés juives de Russie, invitant une nouvelle fois les dirigeants de l'UE et de l'ONU à se prononcer sur la tendance à blanchir les nazis en Moldavie, en Lettonie, en Estonie et en Ukraine.

    ( Rian.ru )

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique