• Hamas : la loi internationale nous autorise à tuer des Juifs

    Le 29 mars 2010

    Dans le nazisme, tout juif est un « übermensch », un sous-homme parasitaire à éliminer. Dans le Jihadisme de type Hamas, tout Juif est un « soldat » ou un « comploteur » et doit pareillement être éliminé. C’est, d’ailleurs, ce qui annulerait, de facto, toute distinction confusionniste entre antisionisme et antisémitisme, en fonction de celui qui s’en sert pour les mêmes fins à des différences de degré près quant aux moyens.

    Ce dimanche, 28 mars 2010, un conseiller juridique du Hamas affirme « que la loi internationale permet aux Palestiniens d’utiliser tous les moyens, quels qu’ils soient, dans leur combat pour la libération de la Palestine ». Selon le conseiller juridique du premier ministre Haniyeh, Mohammed Abed,  « la loi internationale nous autorise à tuer des Juifs ».

    Il parait que cette déclaration ne dérange personne dans les pays islamistes. Le Hamas , qui se définit comme étant en guerre contre l’Etat d’Israël et ses miliciens  qui se disent eux-mêmes combattants, se croit avoir  un  « Permis de tuer international ». 

    Dans le califat exclusivement musulmane de Gaza  il n’y a aucune distinction entre le militaire et le civil. Le Hamas, en guerre sainte contre les Juifs et les Chrétiens,  entretient ce Permis de tuer ou les « Croyants »  font la chasse face aux «  Impies », pour d’autres encore, et à un degré à peine moindre, par les idéologues du Fatah, version « martyrs d’al-Aqsa », des gens  illettrés et remplis de haine légitiment aussi tous les moyens, quels qu’ils soient, dans leur combat contre les juifs israéliens. 

    Tout Palestinien doit  ainsi se sacrifier, mourir en martyr, et c’est la seule voie possible pour obtenir la reconnaissance de ses pairs, selon l’idéologie à laquelle se réfère la société palestinienne. D’où la question se pose : y a-t-il, de ce point de vue, la moindre notion de bien ou de mal faire, lorsqu’on se met dans la peau d’un « Shahid » du Hamas, s’il s’abrite derrière son fils, sa mère ou sa sœur ? 

    L’endoctrinement de la société palestinienne, particulièrement celle de Gaza actuellement, est telle que tous les  cerveaux  sont désormais lavés sous administration jihadiste. Il n’y a, en territoire palestinien, surtout à Gaza, aucun droit de l’enfant, aucun droit de la femme, aucun droit du citoyen, aucun droit de vote, aucune institution, aucune liberté d’opinion autre que ceux inféodés à la Chari’a, version Hamas.

    Et puisqu’on parle de la Chari’a, il  y’a quelques semaines encore,  un autre  responsable du Hamas a fait savoir clairement  qu’: « Il faut anéantir ce peuple (Les Juifs) qui n’ont ni religion, ni conscience ».

    Abdallah Jarbu, le sous-ministre des fondations religieuses du Hamas, a déclaré dans une interview diffusée sur Al-Aqsa TV le 28 février 2010:  «  Ils [les Juifs] veulent se présenter au monde comme s’ils avaient des droits, mais, en fait, ce sont des bactéries étrangères – un microbe sans équivalent dans le monde. Ce n’est pas moi qui le dit. Le Coran lui-même dit qu’ils n’ont pas leur pareil: ‘vous trouverez les hommes les plus forts et les plus hostiles aux croyants, sont les Juifs’.” Il a ajouté: « Puisse-t’Il (Dieu) anéantir ce peuple immonde qui n’a ni religion ni conscience. »

    En même  temps, le Hamas continue à pratiquer le lavage de cerveau des enfants de la bande de Gaza, prônant la haine et l’utilisation de la violence contre Israël et les Juifs, contredisant ainsi l’image modérée qu’il s’efforce de présenter à l’Occident : “Nous voulons assassiner [les Juifs] pour qu’ils quittent notre terre, d’accord ?” (La chaîne Al-Aqsa du Hamas, 22 septembre 2009) (1)

    Comment croire en une paix avec un Hamas dont la charte appelle à l’éradication d’Israël et à son remplacement par un état islamique soucieux d’appliquer la charia ? Comment espérer un jour meilleur lorsque les enfants de Palestine sont « piqués » à la martyrologie dès leur plus jeune âge et apprennent la haine du juif dans les livres scolaires ? Comment choisir l’optimisme lorsque si peu de voix se font entendre pour soutenir Israël dans sa lutte contre le terrorisme ? Comment croire en une paix lorsque le Hamas  affirme que la loi internationale l’autorise à tuer des Juifs ?  

    Le Hamas prépare, les générations à venir, à toutes sortes d’actes de violences et terrorismes, cela ne fait aucun doute. Ils élèvent leurs enfants dans la haine des juifs et ils sont féroces au point de faire sauter leurs gamins dans l’espoir du paradis d’allah. Si cette “préparation” des enfants palestiniens à devenir anti-juifs et terroristes ne date pas d’hier, ce qui est nouveau par contre c’est cette appropriation de la loi internationale  qui permet aux palestiniens de dire que  la loi internationale  leur donne  le droit à tuer les Juifs !!!          

    Je crois ici que les israéliens sont  les seuls à s’inquiéter du sort de ces malheureux enfants palestiniens qui se trouvent pris en otages par cette rage animale (pardon pour certains animaux).Ils sont véritablement  les seuls qui continuent d’envoyer sans cesse de la nourriture et des aides humanitaires à « un territoire ennemi ».

    (1)   sur www.terrorism-info.org.il

    ( Ftouh Souhail, Tunis, pour jssnews.com )


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :