• Pas de dialogue avec le Hamas! Ah bon?

    Le 2 avril 2010


    Le Wall Street Journal rapporte que l’administration Obama a renouvelé le contact avec des dirigeants du Hamas.

     

    Robert Malley, qui s’en rappelle? Le diplomate maison de Bill Clinton qui vient de le confirmer. Des anciens hauts fonctionnaires américains ainsi que lui-même dialoguent et ont même rencontré des dirigeants de l’organisation nazislamiste lors de réunions en Suisse, à Damas et dans d’autres pays et en informent la Maison Blanche. Thomas Pickring, bien connu en Israël pour avoir été ambassadeur des Etats-Unis à Tel Aviv dans les années 90, compte parmi ces diplomates américains. Avec Robert Malley et en compagnie de hauts fonctionnaires de pays européens, Pickring a rencontré à Zurich l’été dernier Mahmoud A-Zahar et Oussama Hamdan.

      Le chargé des Affaires étrangères au sein du Hamas a indiqué que l’administration Obama n’est pas comme l’administration Bush; l’hostilité de Washington envers l’organisation terroriste s’est notamment modérée. Et il espère que le message du Hamas parvient aux bonnes oreilles à la Maison Blanche. Lui aussi confirme qu’il y a eu plusieurs réunions avec des Américains.

    Le porte-parole de la Maison Blanche avait pourtant précisé, il n’y a pas encore si longtemps, que l’administration Obama n’avait pas changé la politique américaine envers le Hamas.

    En 2008, l’administration Bush avait été courroucée, lorsque l’ancien président Jimmy Carter avait l’intention de rencontrer à Damas le chef du bureau politique du Hamas, Khaled Mash’al. Le porte-parole du Département d’Etat avait alors déclaré que le Département d’Etat était opposé à cette visite. Il avait ajouté: « le Département d’Etat considère le Hamas comme une organisation terroriste. Nous n’estimons pas qu’une telle rencontre puisse servir les intérêts américains ».

    (par Meir Ben-Hayoun pour Israël Actualités)

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :